Ouvrir une agence immobilière indépendante : les informations importantes à connaître

Le métier d’agent immobilier indépendant consiste à vendre ou à louer des biens immobiliers sans être rattaché à une grosse boite. Devenir professionnel dans ce domaine exige le respect de quelques obligations. Voici les informations nécessaires si vous voulez prendre ce chemin et ouvrir votre propre agence.

Le choix du statut juridique pour être une agence indépendante dans l’immobilier

Pour que votre activité soit légale, il est impératif de demander une immatriculation pour votre entreprise. Pour ce faire, vous devez commencer par choisir votre statut juridique. Vous pouvez opter comme forme, la société unipersonnelle ou l’entreprise individuelle. Votre choix sera très important, car il va définir l’étendue de votre responsabilité. Le statut juridique conditionne également votre régime de sécurité sociale, vos impôts par rapport aux bénéfices, etc. En d’autres termes, le fonctionnement de votre entreprise et ses possibilités de développement vont être liés au statut juridique de la société.

Les obligations

L’ouverture d’une société immobilière indépendante est soumise à de nombreuses obligations légales. Ces obligations concernent entre autres, les missions de votre boîte indépendante, la relation client (signature de mandats), la garantie financière, l’assurance responsabilité civile et l’affichage d’informations. Tous les agents immobiliers qui disposent de ressources financières appartenant à leurs clients sont obligés d’effectuer une souscription de garantie. Ce procédé se fait au sein d’un établissement de crédit, d’une entreprise d’assurance ou d’une société de financement.

Les autres informations à connaître

Une agence immobilière indépendante est un intermédiaire entre le bailleur et le locataire ou le vendeur et l’acheteur. Par conséquent, elle a à sa disposition un contrat qui lui permet de conclure pour le compte de ses clients des actions et des transactions dans le domaine de l’immobilier. De ce fait, son statut d’intermédiaire l’oblige à détenir un mandat écrit qui définit le cadre de sa prestation. L’agent immobilier est de ce fait, soumis à un encadrement légal strict. Il doit, entre autres, se munir d’une carte professionnelle auprès de la CCI pour avoir le droit d’exercer ses activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *